lundi 4 août 2008

Le nuisible de la Belgique

3 commentaires:

Sébastien Strazzer a dit…

Bah ! N'y a t il pas eu un jugement de la C.C. à une époque qui disait que prendre sa capitale en dehors de son territoire était illégal ?
Qu'il en fasse la capitale de leur communauté, passe encore, mais pas de leur région ... malheureusement les deux tiennent ensemble -_-'

Enfin bref, il ne peux quand même pas exiger qu'on parle néerlandais à Bruxelles, c'est une obsession des politiques nationalistes flamands ... la réalité du terrain est tout autre, les flamands en eux-mêmes n'en ont pas grand chose à faire, ils se sentent loin de Bruxelles, pour eux c'est un problème [chômage, pourcentage de population immigrée, etc.].

Jean a dit…

Cher ami, bien que je ne fasse jamais de commentaire, il n'en est pas moins que je lis attentivement toute votre prose, qui croyez le bien, m'éclaire sur le mal belge qui est d'un insupportable au même titre qu'une rage de dents ou bien une névralgie, dont on ne parvient pas à se libérer ! bien que belge, je suis expatrié depuis des dizaines d'années, et, au vu de ce que devient la Belgique . . . bien content de l'être ! Continuez à nous tenir bravement au parfum, même si celui-ci n'est pas du meilleur !

http://altamirazur.blogspot.com/

gabriels a dit…

j'en suis arrivée à la même conclusion depuis des années,je vis à l'étranger, et pourtant mon bonhomme est un Flamand,d'expression flamande,ce qui ne nous a heureusement jamais posé de problème,car nous sommes tous deux assez malins pour ne pas nous laisser emporter par des considérations purement politiques,qui auraient pu nous conduire à une rupture imbécile et irrémédiable.
Et pourtant, j'ai choisi un autre pays et lui est resté dans le sien, qui fut un jour le mien, et duquel je me suis désolidarisée.
La bêtise poussée à ce degré par nos politiques ne m'incite même plus à me poser des questions sur le devenir de ce pays.
Je suis issue de l'union d'un flamand et d'une wallonne, est-ce normal, docteur?