jeudi 4 décembre 2008

L'Europe "surveille" la Belgique ? Allons donc !

L'Europe "surveille" la Belgique? Allons donc!

03/12/2008 11:30

C'est dit, une fois de plus : « La Flandre ne peut pas entraver la participation des ses citoyens à la gestion politique pour des raisons linguistiques ».Pour le dire plus crûment, elle bafoue la démocratie en refusant de nommer les 3 bourgmestres de communes à facilités de la périphérie bruxelloise (Crainhem, Wezembeek-Oppem et Linkebeek) qui, en 2006, ont eu le tort d'envoyer des convocations électorales rédigées en français à leur concitoyens francophones.

Ce qui précède doit être déclamé avec une grande solennité : c'est, en effet, le Conseil de l'Europe qui l'a décrété, le mardi 2 décembre, à Strasbourg. Lequel, dans un grand élan viril, a encore décidé de contrôler le respect de la démocratie locale dans notre pays, autrement dit, de placer la Belgique sous surveillance. Cette condamnation - européenne s'il vous plaît - va évidemment inciter la Flandre à nommer vite fait les bourgmestres concernés. Allons donc ! Qui croit au Père Noël ?

Ce n'est pas la première fois que la Flandre se fait tancer par les instances européennes : cela ne l'a jamais émue outre mesure. Et on la comprend un peu : les recommandations de ces instances n'ont aucune force contraignante, tout juste un impact moral. Et, c'est ce qu'on nous répète depuis notre plus jeune âge, un moment de honte est vite passé.

En outre, l'image qu'a donnée de lui-même ce fameux Conseil de l'Europe, au moment de ce vote « historique » n'est guère de nature à émouvoir la Flandre : ses travées plus que clairsemées laissent à penser que le respect de la démocratie locale n'intéresse pas vraiment, non plus, les représentants de 47 pays membres de cette instance. Il serait temps, à propos, de s'interroger sur le sens et la vigueur de pareilles assemblées...

Quoi qu'il en soit, l'information a été reçue, par la Flandre, avec un désintérêt presque total. Pas une ligne dans le quotidien Het Laatste Nieuw (le plus gros tirage), à peine une petite colonne ridicule dans le Standaard. Seul le Morgen, traditionnellement pointilleux sur le respect de la démocratie, s'en est quelque peu ému. On vit, décidément, dans deux pays différents...

Isabelle Philippon

Extrait du Vif.

Aucun commentaire: