jeudi 7 octobre 2010

Le Français "non grata" chez Euronav.

Même dans les sphères supérieures de la Flandre, ils sont contaminés par les complexés et frustrés flamingants qui persécutent et harcèlent tout ce qui est francophone en Flandre et en Belgique.

Aucun commentaire: