mercredi 8 décembre 2010

Ecolo juge eHealth "trop flamand"

Après l'armée qui dénonçait la flamandisation de celle-ci...voilà que :
La plate-forme eHealth, le réseau électronique d’échange de données dans les soins de santé, est 'trop flamande'. Voilà du moins ce que déclare le parti Ecolo, par la voix de sa parlementaire Muriel Gerkens, dans Le Soir. Elle s’en prend aussi à Frank Robben , l’administrateur général. 

La critique va dans tous les sens. C’est ainsi que cinq des six postes-clés seraient réservés à des néerlandophones et qu’il n’y aurait pas toujours des médecins francophones dans l’équipe eHealth. De plus, Gerkens déplore le fait que Frank Robben ait la main mise sur la plate-forme depuis deux ans, soit depuis sa création. En outre, Robben est aussi administrateur délégué de l’A.S.B.L. Smals, qui délègue des informaticiens pour le projet eHealth. Enfin, Gerkens se plaint également que le comité de concertation d’eHealth, appelé à garantir notamment le traitement confidentiel des données, n’ait encore et toujours pas été créé au bout de deux années.

En attendant le communiqué officiel de Jacques de Toeuf, le président du comité de gestion, Frank Robben en personne tient à réagir à la critique. "Je ne sais pas pourquoi tout ceci est mis soudainement sur le tapis", déclare-t-il. "En outre, certaines affirmations ne sont pas correctes. Je désire donc répondre, mais en fait, je souhaiterais plutôt aborder le contenu. Restons calmes."

Robben se base sur les chiffres officiels: "L’équipe complète comprend 21 francophones et 19 néerlandophones. Au sein de la direction, il y a 3 Néerlandophones, dont moi-même, et 5 francophones. Il ne peut donc être question d’un eHealth 'trop flamand'. De plus, personne n’a ici un problème de langue." Pour ce qui est des médecins de l’équipe, il est vrai que 2 sont néerlandophones. "Il est très malaisé de trouver des médecins qui connaissent l’ICT. La qualité et la compétence ne priment-elles pas sur la langue? En outre, ces médecins sont parfaitement bilingues, voire multilingues."

Sur le plan de Smals, Robben affirme qu’en tant qu’administrateur délégué, il a confié la responsabilité opérationnelle à deux autres personnes: "Je ne m’occupe plus que des aspects stratégiques: l’adaptation des services aux besoins des membres et l’avenir, à savoir le suivi des tendances sur le marché IT." Le fait que Smals délègue des informaticiens à eHealth est tout à fait normal, selon lui. "En tant que’A.S.B.L., Smals est une institution de droit privé, mais du point de vue fonctionnel, elle ne travaille que pour les pouvoirs publics. Sa création n’avait d’autre but que de pouvoir engager rapidement des informaticiens, indépendamment des sélections opérées par les pouvoirs publics. Car pour le marché IT, caractérisé par une pénurie de personnes, ce modèle de sélection ordinaire des pouvoirs publics ne fonctionne tout simplement pas. Il n’existe qu’une seule alternative: l’externalisation (‘outsourcing’)."

Au sujet de la critique vis-à-vis du comité de concertation, sa réponse est très simple: "Ce comité de concertation est constitué, mais son agréation n’est toujours pas chose faite en raison du gouvernement en affaires courantes. En fait, nous travaillons aujourd’hui déjà de facto, de manière très ouverte et transparente, de concert avec ces personnes. Des décisions sont prises en consensus."

Robben ne souhaite pas rechercher les causes de ces critiques qui se manifestent aujourd’hui soudainement. Il est possible que ce soit à cause du fait qu’après 24 mois, une évaluation parlementaire d’eHealth était normalement prévue. Mais du fait que le gouvernement est en affaires courantes, cela n’a pas encore été possible. Robben: "Mais tout un chacun peut à présent consulter sur notre site la documentation très souvent actualisée. Nous sommes très transparents quant à notre situation" 

mardi 7 décembre 2010

Contribuables taillables et corvéables sans retenue !!!!

"Nous sommes vraisemblablement le pays le mieux gouverné de la planète ! Il suffit de voir les résultats !


Et on parle de la monarchie qui coûte cher !

mais non ! ce n’est que roupies de sansonnet à côté de ce qu’empochent nos « gouvernants » !
Plus de Cent jours à se les rouler !!! Respirez un bon coup ….

1er Ministre fédéral : Yves Leterme
209.000 € par an 17.417 € par mois.

Ministres fédéraux :

Onkelinx Santé Affaires sociales 200.000 € 16.667 € Reynders Finances-réformes institutionn 200.000 € 16.667 €
Milquet Emploi égalité des chances 200.000 € 16.667 €
Vandeurzen Justice 200.000 € 16.667 €
De Crem Défense 200.000 € 16.667 €
De Gucht Affaires étrangères 200.000 € 16.667 €
Michel Ch Coopération 200.000 € 16.667 €
Dewael Intérieur 200.000 € 16.667 €
Laruelle PME-indépend-agricult-polit scient 200.000 € 16.667 €
Magnette climat-énergie 200.000 € 16.667 €
Turtelboom Asile et immigration 200.000 € 16.667 €
Vervotte Fonction et entrepr publiques 200.000 € 16.667 €
Arena intégrat. soc-pensions-gdes villes 200.000 € 16.667 €
Van Quickenborne Modernisation administration 200.000 € 16.667 €
Secrétaire d'état :
Schouppe Mobilité 180.000 € 15.000 €
Devlies Fraude fiscale 180.000 € 15.000 €
Laloux Pauvreté 180.000 € 15.000 €
Wathelet Budget-familles-emploi adjoint 180.000 € 15.000 €
Chastel Affaires étrangères adjoint 180.000 € 15.000 €
Clerfayt Finances adjoint 180.000 € 15.000 €
Fernandez ???? 180.000 € 15.000 €

Ministres :
Demotte
(CF+RW) Président RW et CF 180.000 € 15.000 €
Daerden (CF+RW)
Budget (salaire doublé ???) 180.000 € 15.000 €
Simonet
(CF+RW) Ens Sup, Rech scient,Relat Intern Comm franç (salaire doublé?)180.000€ 15.000
Fonck
(CF) Santé, de l'Enf, de l'Aide à la Jeun 180.000 € 15.000 €
Lalaan (CF) Culture et de l'Audiovisuel 180.000 € 15.000 €
Tarabella (CF+RW) Jeun & promot. soc + formation 180.000 € 15.000 €
Antoine (RW) Logement - transport - territoire 180.000 € 15.000 €
Courard (RW) Affaires intér - fonct publique 180.000 € 15.000 €
Marcourt (RW) Écono-emploi-commerce ext 180.000 € 15.000 €
Donfut (RW) Santé-action sociale-égal chances
(double emploi) 180.000 € 15.000 €
Lutgen
(RW) Agricult-ruralité-environ-tourisme 180.000 € 15.000 €
Peeters (RF+CF) (CD&V) Présid+Réf institut, Ports'Agric, Pêche, Ruralité 180.000€ 15.000 €
Van Mechelen (RF+CF/open VLD) Finances - budget - territoire 180.000 € 15.000 €
Vandenbroucke (RF+CF/sp.a) Emploi-enseign-format 180.000 € 15.000 €
Vanackere(RF+CF/CD&V) Santé - bien-être - famille 180.000 € 15.000 €
Anciaux (RF+CF/spirit) Culture-jeunesse-sport-affaires brux 180.000 € 15.000 €
Bourgeois (RF+CF) Administr-polit extér-médias-tour 180.000 € 15.000 €
Crevits (RF+CF) Trav publ-énergie-environ-nature 180.000 € 15.000 €
Keulen (RF+CF) Intérieur-villes-logem-intégration 180.000 € 15.000 €
Van Brempt (RF+CF) Mobilité-écono soc-égal chances 180.000 € 15.000 €
Ceysens (RF+CF) Écono-entrepr-sci-innov-comm ext 180.000 € 15.000 €
Piqué (RB) Pouvoirs locaux de Aménag territ, Monum et Sites, Rénovat urb, Logem,
Propreté publ, Commerce ext, Coopér au dévelop 180.000 € 15.000 €
Vanhengel (RB) Finances Budg Relat ext, Informat région 180.000 € 15.000 €
Cerexhe (RB) de Emploi de l'Econo,de Recherche scient, deLutte contre l'incendie
et l'Aide médicale urgente 180.000 € 15.000 €
Smet (RB)
Mobilité,Travaux publics 180.000 € 15.000 €
Huytebroeck
(RB)de Environn,Energie, Politique de l'Eau 180.000 € 15.000 €
Secrétaire d'état RB
Depuis Logement, Urbanisme 180.000 € 15.000 €
Kir Propreté publ & Monuments-Sites 180.000 € 15.000 €
Grouwels Fonction publique du Port de Bxl 180.000 € 15.000 €
Ministre CG
Karl-Heinz Lambertz Ministre-Président pouvoirs locaux 180.000 € 15.000 €
Gentges Format et Emploi, Aff soc et Tourism 180.000 € 15.000 €
Paasch Enseignement et recherche 180.000 € 15.000 €
Weykmans Cult-médias-monum-jeun-sport 180.000 € 15.000 €

Soit un total de 55 ministres pour un montant de 10.209.000 €

+ 55 CHAUFFEURS : COÛT 2.310.000 €
+ 55 X (10?) -PERSONNEL DES MINISTRES : 26.400.000 €
+ 503 DÉPUTÉS 35.210.000 €

150 députés à la chambre
40 sénateurs
124 députés flamand
75 députés wallons et CF
89 députés bruxellois
25 députés germanophones

Coût TOTAL de la séparation du pouvoir entre différentes communautés et
régions : 74.129.000 € par mois
(par an : 2.990.356.447 BEF)
+ frais hôtels + frais restaurant + frais déplacement + + +

Sans compter tout ce qu’on ne dit jamais. …Vous me suivez ????

Petit test : combien de noms cités, n’avez-vous jamais entendu parler ? 80 % ?? C’est dire l’importance de leur mission (non accomplie) !

Sources pour les revenus
http://www.eadministration
.
be/index.php?action=article&numero=91&voir_commentaire=oui
http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/175124/le-salaire-de-nos-elus.html

Conclusions
I. Plusieurs ministres font double emploi :
- 4 ministres de l'emploi
- 4 ministres de l'environnement
(Le ministre fédéral de l'environnement a d'ailleurs annoncé que son travail allait être de faire collaborer les 3 autres ministres ensemble ! Et s'il n'y avait qu'un seul ministre ?)
II. Plusieurs ministres n'ont pas grand-chose (rien ?) à faire :
- 1 Ministre de l'immigration
- 1 secrétaire d'état de la pauvreté
- 1 ministre de la coopération
Ce qui coûte beaucoup plus cher que les ministres, ce sont tous leurs associés ET surtout le nombre de députés pour chaque parlement
En voilà qui n'ont pas à s'en faire pour leur pouvoir d'achat

ET MOI ? ET MOI ? ET MOI ??  Pauvre con, je paie ces incapables et profiteurs !

Faire passer un maximum, HONTEUX!!!!!!

De plus, juste pour info : FRANCE     : 63,7 M. habitants, 15 ministres (1 ministre/4,2 M. habit.)
PAYS-BAS : 16,4 M. habitants, 15 ministres (1 ministre/1 M. habit.)
BELGIQUE : 10,5 M. habitants, 55 ministres (1 ministre/0,2 M. habit.)
BELGIUM : 10 POINTS !!! "


 

Jacques Brel, ce visionnaire !

video

dimanche 5 décembre 2010

Une Flandre supérieure et bien gérée ...... Ha, Ha, Ha .... Vaniteux.


Des Xièmes revendications inattendues .

A chaque jour qui passe ils nous trouvent une nouvelle revendication dans n'importe quel domaine et ils ne s'en fatiguent pas.

Ils devraient se faire soigner pour persécution, frustrations, complexes, crédulité, etc ...



Et si la Flandre usait de la loi du nombre .....

Ce ne serait pas la première fois que les flamingants ne respecteraient pas nos lois ni la constitution du pays quand elles font obstacle à leurs ambitions et leurs envies. Exemples : boycott des recensements linguistiques, boycott des dernières élections par des bourgmestres de la périphérie, renier leurs engagements, pratiquer l'exclusion ....

S'ils voulaient passer en force, nous les habitants de BHV devrions considérer les flamingants comme des occupants comme en 1940 - 1945 !
L'Ubermensch flamingant n'a aucune considération ni respect pour les Belges francophones !!!!!!
Nous devons absolument résister aux flamingants et leur faire comprendre que BHV n'est pas la propriété de la Flandre.  Qu'ils restent chez eux.


Aperçu des mentalités du nord ......

Ils mentent par omission en cachant soigneusement ce que la Flandre perdra en forçant son indépendance .......



Ce qui dérange fortement les "camarades flamingants" est que les migrants et francophones parlent une autre langue que le flamand à la maison ou encore à la sortie des écoles 

Pince-mi et pince-moi .......


L'éternel sentiment de victimisation des flamingants est bien entretenu et perçu par les habitants du nord.