vendredi 2 mars 2012

La vanité et les complexes des flamingants finiront par indisposer nos voisins.


Aucun commentaire: